SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : LA FLAMME OLYMPIQUE VA FAIRE DU... PARAPENTE CE JEUDI !

Mercredi 19 Juin - 18:53

JO 2024


Un parapente (illustration)
La flamme olympique entame un voyage de 4 jours en Auvergne-Rhône-Alpes ce jeudi 19 juin, avec un vol en parapente au programme.


Après avoir fait de la pirogue en Guyane, traversé l'Atlantique en trimaran et plongé dans la Méditerranée, la flamme olympique doit voler en parapente au-dessus de la Drôme ce jeudi, si la météo le permet. 

"Je vais décoller avec la flamme et survoler une partie de la Drôme, mais pour l'instant la météo ne s'annonce pas très propice", a déclaré le parapentiste Sébastien Tournaire choisi pour effectuer ce vol.

Même en cas de vents forts, l'organisation des Jeux a pris des dispositions pour que la flamme "ne s'éteigne pas", assure-t-il.

On n'en saura pas plus : "pour la flamme en vol, le dispositif est confidentiel", indique le département de la Drôme qui a eu l'idée de ce parcours aérien afin de mettre en lumière ses paysages vallonnés.

Et si la flamme s'éteint ?


Selon le programme annoncé, un jeune tétraplégique, puis deux coureurs de trail, se relaieront à partir de 11h pour porter la flamme au sommet de la montagne Saint-Maurice, près de Dieulefit, jusqu'à l'aire de parapente.

"C'est une aire assez technique", souligne Laurent Audras qui gère ce site naturel sensible. "Pour pouvoir décoller, il faut qu'on ait un vent du nord", précise-t-il. Sinon, "on ira un peu plus loin", mais "il y a des chances pour que ça ne puisse pas se faire", reconnaît-il.

Dans une interview au journal Ouest-France, la directrice des célébrations des JO 2024, Delphine Moulin avait estimé "qu'au-dessus de 60 km/h, la flamme avait des risques de s'éteindre" et qu'il fallait éviter de lui faire pratiquer certains sports, dont le parapente.

Au département, on minimise toutefois l'importance d'un incident. "Quand bien même elle s'éteindrait, on ne verra plus la flamme une fois que le parapentiste sera loin, et il n'atterrit pas à un endroit défini", lâche une source sous couvert d'anonymat.

De plus, précise-t-elle, le parcours de la flamme est découpé en plusieurs tronçons et "sur cette étape, le parapentiste sera le dernier relayeur : après ça reprend dans une autre ville avec une autre flamme".

La flamme allumera ensuite le Chaudron à Valence, avant de prendre la direction de l'Auvergne vendredi, puis la Loire samedi, avant de terminer son périple (dans la région) ce dimanche en Haute-Savoie.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)